?

Log in

 
 
05 juillet 2006 @ 19:41
Narcissa (Draco en copie)  
Ma douce,

Draco souhaite que je te dise ne peut quitter Poudlard et passer nous voir pour l’heure car "les circonstances ne sont guère propices".
Et comment lui donner tort ?

Sa tante qui l’avait menacé de mort est passé définitivement dans le monde des ténèbres.
Jedusor, qui aurait un jour tenu à ce qu’il devienne mangemort, est lui aussi passé de vie à trépas.
Son père ne va pas tarder à être blanchi (il peut d’ailleurs se promener librement sans être aucunement inquiété).
Et pour couronner le tout, Draco a aidé Potter à vaincre Voldemort.

Ah, vraiment, oui, les circonstances ne sont guère propices.

Nous le pardonnerons donc de ne même pas nous rendre ne serait-ce qu’une petite visite (le temps de transplaner et il repart), les rues sont tellement dangereuses depuis que la Cause n’est plus !

Lucius

PS : Blaise est blessé et retenu à l’infirmerie de Poudlard et Draco le veille semble-t-il, mais selon notre fils, ce n’est qu’un prétexte pour ne pas quitter Poudlard où il est en sécurité.
 
 
Humeur actuelle: Mitigée
 
 
 
narcissus_m on le 05 juillet 2006 21:18 (UTC)
A mon époux
Mon cher Lucius,


Je ne saurais tenir rigueur à Drago pour cela. Je peux comprendre qu'il ait besoin de veiller sur son ami mais aussi de faire le point dans sa tête. Je le laisserais donc revenir vers nous à son rythme. J'ai laissé un enfant nous quitter en début d'année et c'est un homme qui reviendra chez nous.

Je ne saurais te cacher ma joie de te savoir sain et sauf, Lucius. Mais aussi de nous savoir enfin libres. Je n'ai qu'une seule hâte, reprendre notre vie et retourner au Manoir. Je pense me remettre à la décoration de la Villa Black, il est absolument hors de question que Drago voit son héritage en cet état.

Je t'attends, Lucius.
Que dirais-tu d'un bon thé glacé?

Ta femme qui t'aime.
Cissy.
pur_depuis_1090: Quidditchpur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 11:37 (UTC)
Narcissa (privé)
Je ne te cacherai pas que je suis étonné de ta réponse. Je savais que je n'aurais pas dû mentionner Blaise ! Mon honnêteté me perdra. Enfin... c'est surtout que je ne voulais pas laisser cet argument à Draco.

Que Draco veille Blaise, je veux bien le croire... sauf qu'il m'a assuré que ce n'était qu'un prétexte pour rester en sécurité à Poudlard. Ce qui est à moitié vrai, Blaise n'est pas la seule raison du fait qu'il ne revienne pas.

En effet, tu ne vas pas me dire que quitter son ami l'espace d'une heure ou deux (le temps de transplaner, de nous voir et de repartir) mettrait celui-ci en danger. Et puis, si l'état de Blaise nécessite une attention de tous les instants qui justifie que notre fils reste à son chevet 24 heures sur 24, alors j'estime que ce pauvre garçon serait mieux à Sainte Mangouste qu'à l'infirmerie de Poudlard.

Je me suis demandé un instant si notre fils ne faisait pas une crise de sentimentalisme à l'égard de Poudlard où il a passé les sept dernières années, ce qui signifierait que lorsque tu dis que c'est un homme qui reviendra chez nous, tu te trompes lourdement.

Ton Notre fils se moque de nous. Je commence à douter qu'il revienne jamais nous voir. Sans compter qu'il m'a demandé de te faire la commission pour te prévenir qu'il ne reviendrait pas tout de suite, il ne s'est même pas donné la peine de te prévenir directement ! Il n'y a que moi que ça choque ? Et s'il m'a prévenu moi, c'est uniquement parce que je lui avais envoyé un message peu de temps auparavant.

L'attitude de Draco est étrange. Je me l'expliquais avant que nous nous débarrassions de deux êtres qui l'effrayaient, mais à présent je ne sais quoi en penser, si ce n'est que les blessures de Zabini Blaise ne justifie certainement pas que notre fils ne s'empresse pas de venir nous voir pour fêter la disparition de Jedusor, quitte à repartir aussi prestement pour retourner veiller son ami.
Il y a autre chose. J'ignore quoi, mais il y a autre chose. Notre fils nous dissimule des choses... peut-être ment-il.
Et si Blaise n'était pas blessé ?
Et s'ils ne se trouvaient plus à Poudlard ?
Et si notre fils était bougre et couchait avec ce Zabini ?!!


Si tu tiens à revoir un jour ton fils, je te conseille de ne pas prendre mes propos à la légère et d'abonder dans mon sens. Ordonne-lui de venir nous voir... et demande-lui en quoi consistait son rôle dans la disparition de Jedusor.

Lucius

PS : Si notre fils n'est pas venu nous voir d'ici-là, que dirais-tu d'une visite surprise à Poudlard dès que je serai blanchi ? Histoire de le voir et de vérifier ses assertions.
Draco Malefoy: le monde est hostilemoi_malefoy on le 06 juillet 2006 15:51 (UTC)
Père,

Vous déformez mes propos, auprès de Mère, en toute bonne foi, j'en suis pleinement, absolument assuré...

Blaise n'est pas un prétexte !
Les rues grouillant d'Aurors à la parade, en quête des derniers Mangemorts, sont quasi aussi mortelles que celles où s'embusquaient les partisans du Seigneur des Ténèbres. Vous avez pu retourner votre monde comme il vous plaît, Père, mais votre fils prodigue, indigne, n'a pas à ce point votre talent. Il vaut mieux que les Aurors m'évitent et que j'évite les Aurors. Or, ils sont PARTOUT ! Même à Ste Mangouste, quelle honte...

Blaise a besoin de moi. ... D'autres aussi. J'agis, dans l'urgence, au mieux.
Et j'assure ma place, fermement, en n'accourrant pas OSTENSIBLEMENT à vos côtés, Père, n'étant pas sous l'impression que vous ayiez besoin de la révélation publique que votre "fils bien-aimé a grandement aidé, sur vos ordres, le Survivant", pour vous faire pardonner du Ministère. Si il vous est toutefois utile de le préciser, je ne m'y opposerai en aucune manière, bien que je préfère rester dans l'ombre. Je vous laisserai toute gloire, toute lumière, tout mérite, vous en avez présentement bien plus l'utilité que moi, Père.
Les heures filent, si vite, trop vite, je ne manquerai pas de vous rendre bientôt visite, dès que les choses se seront un peu plus tassées,

Votre fils et héritier.


PS : Toutefois Père parle d'or, je le reconnais sans peine : je ne comptais pas abuser indéfiniment de l'hospitalité de Poudlard. Mère, la Villa Black, est-elle à nouveau visitable, sans marcher sur des Aurors ni des Mangemorts à la hache ? Ses sous-sols, notamment ? Est-elle présentement sous Fidelius ?
PS2 : Je viens d'aller voir le gobelin gérant mon héritage, issu des Black. Je souhaite installer au plus tôt un laboratoire dans les dits sous-sols. Blaise et moi en rêvions depuis longtemps, du moins s'il rêve encore des mêmes choses que moi... Je n'ai jamais rêvé même dans mes pires cauchemards de partager la vie, aussi peu de temps que ce soit, d'une Rougeaude à la baguette facile !!! de Potter non plus, sauf que... ON verra de tels détails plus tard.
Et je viens d'engager une assistante, à titre non lucratif.
PS3 : un loup-garou viendra peut-être habiter là aussi, ses recherches chamaniques dont je viens d'avoir connaissance (il n'avait qu'à ne pas me laisser attendre si longtemps sa réponse dans ses logements à Poudlard) sont intéressantes.
PS4 : financièrement, il est possible de vous reconstruire le Manoir, le gobelin m'a assuré qu'en vendant notre participation aux mines de sel strangulots en Petite Bretagne française, cela permettrait de couvrir les premiers travaux. Le gouvernement français serait très intéressé... Cela lui permettrait de retrouver la majorité au conseil d'administration.
PS5 : ne doutez pas à nouveau de moi, Père, je vous prie, juste parce que mes actions présentes vous... préoccupent. Je sais ce que je veux, je sais ce que je fais, et je le ferai.
pur_depuis_1090: Luciuspur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 17:14 (UTC)
Puisqu'il parait que je déforme ses propos, voici, Narcissa, ses propres termes :
"Comme vous j'attends, pour l'instant, en sécurité à Poudlard, de voir comment la situation tourne. J'ai un prétexte en or avec Blaise qui est toujours retenu à l'infirmerie."

J'avais déjà compris que Zabini Blaise n'était pas un prétexte, c'est toi qui as dit qu'il n'était que ça sciemment ! pour diminuer "l'intérêt" que tu lui portes. Pour ma part, j'adorerais qu'il ne soit qu'un prétexte !

Quand vas-tu cesser de proférer des sottises ? Le seul qui avait à craindre les Aurors dans cette famille, c'était moi et j'ai été blanchi (ce n'est pas encore officiel, mais c'est déjà un fait). Tu N'est PAS un Mangemort. Tu n'as pas à craindre les Aurors. Tu n'as JAMAIS eu à les craindre.
Et arrête de t'abaisser ainsi : "votre fils prodigue, indigne, n'a pas à ce point votre talent"
En faire des tonnes dans la "modestie" n'a jamais été crédible.

Est-ce vraiment agir de manière ostensible que de passer cinq minutes à la Villa faire un "petit coucou" à ses parents qu'on n'a pas vu depuis des lustres ?
Tu sais, je n'ai pas prévu de convoquer les journalistes ou qui que ce soit pour ton retour. Il est apparemment utile de le préciser ; tu considères ton père comme un tel profiteur, avide de voler la gloire de son fils pour en faire la sienne. Il est évident qu'il ne veut pas te voir pour t'embrasser parce qu'il ne t'a plus vu depuis des lustres, mais pour se faire photographier en ta compagnie pour faire la une de la Gazette.

Tu es fatigant, Draco. Et je suis méritant de ne pas t'avoir dix fois renié. J'en aurais fait subir le quart à mon père, il l'aurait fait et m'aurait retourné une paire de giffles en guise d'adieu.

Admettons, nous allons donc attendre que les choses se tassent... en espérant que tu estimeras que c'est suffisamment tassé avant que tes parents meurent de vieillesse.

La villa Black est désertée, en dehors de tes parents les "locataires" se sont tous éparpillés, tu vas pouvoir récupérer ton bien. Question : Tiens-tu à ce que tes parents, ces vils squatteurs, vident les lieux avant ton arrivée ?

Tiens donc, tu comptes emménager avec Zabini Blaise ? Je le savais ! Ils sont ensemble ! Se pourrait-il qu'ils soient déjà... amants ?

Un loup garou ? Et c'est moi qui invite des indésirables dans ta villa ? Tiens donc ? Et comment se nomme ce loup garou ?

Tu crois que je t'ai attendu pour me soucier de la reconstruction du manoir ? Et l'apport financier ne sera pas un problème, j'ai parlé au ministre du regrettable gel de mes comptes (j'espère qu'ils n'ont pas pioché dedans) et il semblerait tenir à débloquer très vite la situation.

Lucius Malefoy,
Mari et père (comblé d'un côté, moyennement satisfait de l'autre).

PS : Draco, je sais que je ne suis pas un "papa poule" et que je peux paraître assez froid, cependant, j'aimerais que tu saches qu'il y a des secrets trop lourds à porter pour soi seul et que tes parents sont là pour les recueillir, qu'il ne faut pas craindre de les choquer... nous sommes plus compréhensifs que tu le crois.
Dis-le au moins à ta mère en privé si tu crains ma réaction.
Draco Malefoy: incompris-martyrisémoi_malefoy on le 06 juillet 2006 17:56 (UTC)
Père...
...
...
...
...
Mais est-ce si grave que je n'ai pas présentement le temps de vous voir ??? Vous n'allez pas mourir, vous allez bien, vous allez très bien, tout va très bien pour vous !
Je pense à vous, je pense à vous aider, je pense à votre carrière, je pense au Manoir moi aussi, vous serez toujours mon Sang et moi le vôtre, qu'est-ce que vous voulez de plus de moi ?!!


Mes secrets ? Ma vie ? Je n'ai plus onze ans, Père. Et je ne veux pas de votre compréhension si apparemment je ne peux obtenir même pour des choses aussi simples que "non, je ne peux pas vous voir tout de suite". "Peux", Père, pas "veux".
Si je viens, dois-je m'attendre à du veritaserum dans mon thé ? Père... Mordred, père, mon père, juste... juste laissez-moi un peu tranquille, quelque temps, je vous prie. Je reviendrai, vous savez que je reviendrai vous voir sous peu, le Sang est plus épais que l'eau et Mère comme vous êtes chers à mon coeur, vous l'êtes encore, vous le serez toujours, Mordred !

Draco.

PS : pardonnez-moi mon idiotie si je crains préfère ne pas rencontrer les Aurors qui vous ont emprisonné, qui ont brûlé mon foyer, qui détestent sûrement la façon dont vous les esquivez en traitant directement avec leurs supérieurs, qui ont une dent contre les Malefoy.
pur_depuis_1090: canne-serpentpur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 19:36 (UTC)
Oui, c'est grave ! C'est grave que tu ne trouves pas le temps de passer voir tes parents alors que tu ne les as pas vu depuis des mois. C'est grave que tu te fiches de causer de la peine à ta mère. C'est grave que tu ne prennes pas en compte ses sentiments. C'est grave que tu ne prennes pas en comptes mes sentiments. Et tout cela sans fournir aucune explication vraiment valable !

Va mourir Draco puisque tu as des choses plus importantes à faire, puisque tes parents sont le cadet de tes soucis, puisque tu te fiches que je me torture en me demandant si tu ne cherches pas à me fuir, si tu ne me détestes pas, si tu es bougre, que tu couches avec Blaise et que tu craindrais de me le dire !

Et continue à te cacher derrière des arguments de pacotille comme le pleutre que tu ne cesseras jamais d'être et à oser prétendre que j'irais mettre du veritaserum dans ton thé.

Si tu penses ça de moi, alors va mourir.

Voilà, c'est dit.
pur_depuis_1090: Quidditchpur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 19:50 (UTC)
Qu'est-ce que j'ai été dire ?

Oublie ce que j'ai dit, vis ta vie, garde tes secrets, fais ce que tu as à faire, agis comme tu l'entends et repasse nous voir quand tu en auras le temps, peut-être que je serai patient et que tu représenteras encore quelque chose à mes yeux... ou peut-être pas.

Mais sans doute n'en as-tu rien à faire malgré toutes tes belles paroles.
Draco Malefoy: incompris-martyrisémoi_malefoy on le 06 juillet 2006 20:32 (UTC)
Mais déshéritez moi de suite si vous croyez que peu m'importe mon propre sang !!!!
...
...
Vous n'avez pas à vous torturer, Père. Je ne suis RIEN de ce dont vous m'accusez. Je produirai un héritier à la lignée Malefoy quand Pansy aura fini de profiter de sa liberté, tout comme moi, et que nous nous marierons. Je ne vous hais point. Blaise est mon ami, comme Pansy.
Je vous avais demandé de ne pas m'obliger à choisir entre vous et mes amis. Il n'y a pas de bons choix et je refuse de faire un tel choix.
...

Votre Sang,
Votre fils,
Votre enfant.
pur_depuis_1090: Luciuspur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 21:14 (UTC)
Ne me tente pas.

Tu ne comprends donc pas ? Je ne veux pas te faire boire du veritaserum – tu vas insister longtemps avec ça ? –, je me fiche des paroles, je veux juste te voir. Si tu répondais à mes questions (nombreuses), ma curiosité serait satisfaite, je me sentirais apaisé. Mais si tu ne le souhaites pas, je ne te forcerai pas… et je resterai à me torturer en essayant vainement de savoir ce qui t’empêche de venir nous voir, ce qui passe avant nous… en espérant ne pas en être la cause directe.

Je ne t'accusais de rien, je me demandais juste ce qui pouvait te retenir et que tu ne pouvais ou voulais nous expliquer, quand on pose une question et qu'on n'obtient pas de réponse, on a tendance à essayer de deviner, on fait des suppositions plus ou moins heureuses... c'est humain. Je suis humain.

Et puis, mes "inquiétudes" ne sont peut-être pas infondées. Tu prétends qu’il n’y a rien entre toi et Blaise, et tu dis que Blaise est ton ami… comme Pansy. La Pansy avec qui tu dis vouloir te marier et avoir des enfants. N’est-ce pas… paradoxal ? Vous formez un couple à trois ? Je vais me sentir mal.

Pour la énième fois, JE ne te demande pas de faire un choix entre ta famille et tes amis ! Sur quel ton faut-il que je le claironne ? Et tu es mal placé pour dire une telle chose alors que de mon côté je me demande justement si tu n’as pas fait un tel choix et que tes amis en sont sortis vainqueurs.
Pourquoi ai-je l’impression de me répéter ?
Sans doute parce que c’est le cas.
Draco Malefoy: incompris-martyrisémoi_malefoy on le 06 juillet 2006 21:25 (UTC)
MAIS ? Quoi ?!!! Blaise n'est pas mon... mon... mon a-m-a-n-t !!!!
Une idée aussi saugrenue ne m'a jamais traversé l'esprit ni le reste !!!
...

Nous nous répétons tout deux, Père.

Si vous souhaitez à ce point que je passe, je passerai, Père. Toutefois, je repartirai à Poudlard ensuite si j'en ai la force, si vous ne me retenez pas, si Mère ne pleure pas, si... Merlin, Mordred et Viviane....
...
Tout ne pourra pas être comme avant. Ce monde-là n'est plus. Je HAIS ce monde.
pur_depuis_1090: Quidditchpur_depuis_1090 on le 06 juillet 2006 21:30 (UTC)
Je veux bien te croire.
Cela me chiffonne tout de même cette petite phrase anodine : Blaise est mon ami comme Pansy.

Si tu ne considères pas Blaise comme un... tu vois. Alors, es-tu sûr que tu considères vraiment Pansy comme une... amante ?
Parce que... c'est tout de même important si tu comptes te marier avec et lui faire un enfant.

N'est-ce pas Narcissa ? Notre fils m'inquiète.



...
Merci.
Tout arrive à point...

Quel monde ? Celui avec Jedusor en vie ? Je voulais qu'il disparaisse, tu voulais qu'il disparaisse, ta mère voulait qu'il disparaisse. Celui où tu étais encore un enfant ? Les enfants grandissent, c'est un fait, on ne peut rien y faire même si c'est déchirant.

Quand passeras-tu ?
Draco Malefoy: incompris-martyrisémoi_malefoy on le 06 juillet 2006 21:40 (UTC)
Pansy est ma future épouse, pas ma cavalière ni ma maîtresse ! Du moins, ce sera ma future épouse, une fois qu'elle aura divorcé de tous ses amants d'un soir, d'un mois ou de quelques années. Je veux juste finir mes jours avec elle, après tout, je les ai commencés avec elle, ou presque.

Père... ne parlons point déjà d'un futur, l'un dans l'autre, assez lointain, n'est-ce pas, Mère ? Mon père, votre mari, m'inquiète, est-ce qu'un surcroît de Crucio de la part de Jedusor... ? Azkaban... ?

Bien sûr que je voulais qu'il disparaisse, point à n'importe quel prix, toutefois. Pas au prix de votre vie, déjà, Père.

Je... je peux passer dès ce soir ce lundi, si cela vous sied ?
narcissus_m on le 06 juillet 2006 21:43 (UTC)
Lucius,


J'ai la migraine...
Qu'avons-nous donc fait pour que notre fils ne puisse point venir nous visiter?
Je sais le jeune Zabini cher à son coeur qu'il ne le soit pas trop est tout ce que je demande, tout comme il l'est au mien... Cela me rassure qu'il soit à ses côtés s'il en a besoin...
Mais pourquoi craindre les Aurors? Pourquoi souhaiter nous punir ainsi?
Je crois que nous avons été des plus patients et des plus tolérants... J'ai toujours souhaité être un mère compréhensive, une mère présente, une bonne mère, mais j'ai échoué, Lucius.
Un cuisant échec.
Je ne comprends pas notre fille et ce dernier ne m'offre que paroles stériles.

La Villa est sienne. Comme je t'en avais déjà parlé, je tiens à la remettre en état afin qu'il puisse l'occuper au plus vite et y être bien. Bien sûr, je laisserai la décoration à ses bons soins... Une faute de mauvais goût serait malvenue.
Qu'il y accueille ses amis, c'est sa demeure.

Quant à la jeune Pansy, elle n'est absolument pas une épouse envisageable pour un Malefoy. La liberté, le coeur volage n'est point digne d'une grande Dame et serait une honte à notre nom. Mais je sais qu'à présent Drago n'écoutera point mes nos conseils... Il va donc de soi que je ne permettrais point aucun commentaire.

Je pense, en effet, qu'il est grand temps que tu puisses parler à notre fils.

Narcissa.
pur_depuis_1090: Luciuspur_depuis_1090 on le 07 juillet 2006 07:11 (UTC)
Il y a de quoi avoir la migraine Cissy. J’avoue ne plus bien suivre. Surtout depuis que Draco a mis "sa future femme" sur le tapis.
De mon côté, si je ne peux m’enorgueillir d’avoir été un père irréprochable et qui pourrait se vanter de ça ?, j’estime tout de même n’avoir pas mérité de devoir converser avec mon fils de telle façon alors que rien de sérieux ne l’empêche de venir nous voir… si ce n’est le fait qu’il n’a pas envie de nous voir.

Mais revenons à ton message Draco. En premier lieu, si tu comptes faire de Pansy ta femme mais pas ton amante, peux-tu m'expliquer comment tu comptes avoir un héritier ? Car sans vouloir être désagréable ni t'incommoder, il y a quelque chose qui m'échappe. A présent, j'en suis sûr Narcissa : nous avons loupé quelque chose dans son éducation.

Et quelle est cette histoire d'attendre qu'elle ait divorcé de tous ses amants ? Tu comptes attendre pendant des années qu'elle se décide à avoir une relation stable avec toi ? Sans compter que, comme tu as pu le lire, ta mère n'apprécie guère cette idée.

Il m'avait pourtant semblé jusqu'ici que tu aimais bien Pansy, ma douce. Il est cependant vrai que la façon dont Draco dépeint "sa future femme" (un très très lointain futur apparemment) n'inspire guère confiance et je comprends tes doutes soudains quant aux facultés de cette jeune fille à devenir une grande dame.

Draco, as-tu vraiment un sentiment amoureux pour cette Pansy ? Au moins du désir, c'est un minimum ! à te lire, je n'ai pas l'impression que tu ressentes un quelconque sentiment amoureux pour Pansy, et les chances que ce sentiment soit réciproque si jamais il existait semblent infimes.
Sans vouloir te faire de la peine, il semblerait bien que cette Pansy et toi ne soyez qu'amis et condamnés à le rester.

Terminons-en avec ce sujet : je suis d’accord pour ne pas parler du futur – et c’est toi qui l’as amené sur le tapis Draco –, j’aurais tendance à te conseiller de ne pas y penser non plus car l’un de tes plans à très long terme semble voué à l’échec.


Seulement lundi ?

Lundi ? Et pour te sauver à Poudlard à peine arrivé ? N’est-il point possible de dégager une heure ou deux pour tes parents ce vendredi ou ce weekend dans ton agenda surbooké ?
Qu’est-ce qui peut bien t’occuper à ce point ? Tu n’as plus de cours qui te prennent la moitié de ton temps, plus d’Aspics à réviser et à passer, plus de complots à tramer contre Bellatrix ou Voldemort, pas de mariage à préparer, pas d’amant, pas d’amante, encore moins d’enfants à t’occuper, tu n’as pas d’amis à visiter car ils sont tous avec toi, tes plans concernant ton avenir semblent déjà arrêtés et ont un lien direct avec le lieu où nous nous trouvons actuellement, ce qui ne devrait donc qu’augmenter ton intérêt à venir rapidement nous voir !

Et tu voudrais dans ces conditions que nous ne pensions pas que tu cherches à nous fuir, à retarder et raccourcir le plus possible toute entrevue avec nous ? Tu t’y prends bien mal !
Tu es conscient que nous ne prévoyions pas de te séquestrer ?

Je sais que nous nous faisons tous deux un peu pressants, mais je ne pense pas que ce soit être des parents possessifs et exclusifs que d’avoir envie de revoir son fils après des mois d’éloignement ! Même si ce dernier est à présent un adulte ! Ou se considère comme tel.
Tu sais, les enfants qui rendent visite à leurs parents au moins une fois par mois même lorsqu’ils sont adultes, c’est très courant. Je ne suis certes pas un fervent pratiquant mais mon père… enfin, avec mon père c’est particulier. Ce n’est pas comme entre nous. Cela n’a rien à voir. Moi j’ai besoin de te voir et j’ose espérer que la réciproque est vraie.
Draco Malefoymoi_malefoy on le 07 juillet 2006 08:38 (UTC)
*blessé*
Père, Mère,

Blaise doit sortir de l'infirmerie ce week-end et mes Serpentard, qui sont restés avec moi, comptent sur moi pour les loger, pour m'occuper d'eux, pour nous bâtir un futur, en un mot. Certains ont eu leurs parents emprisonnés et attendent de savoir quand leur procès aura lieu, s'il aura lieu, même si des feuilles de choux l'affirment. D'autres sont orphelins, d'autres avaient rompu les ponts avec leur famille, d'autres craignent que le Ministère ne les force à témoigner contre les leurs. J'ai des responsabilités envers eux. Et j'ai aussi des responsabilités de l'autre côté, du côté de l'Ordre. J'ai des dettes et l'on a des dettes envers moi, des dettes de sang, je les paye et je m'assure qu'on me les payera. J'ai à faire. Mes plans pour notre avenir sont moins arrêtés qu'une ébauche en pleine évolution, Père. Cela prend du temps, de la concertation, j'ai à réfléchir sans votre interférence de mon côté.
...
...
Quant à Pansy, vous vous méprenez complètement ! Comment pouvez-vous penser une telle chose d'elle, de mon amie ? Je crains de ne m'être point bien expliqué. Notre mariage était arrangé, comme le votre l'a été, comme tous les mariages chez les Sang Purs !! Il n'est pas besoin d'être passionnément amoureux pour qu'un tel mariage soit le plus doux du monde, bien sûr, et tout un chacun beaucoup y trouvent leur satisfaction jusqu'à aimer profondément leur moitié. Et j'aime déjà beaucoup Pansy. Mais, nous sommes jeunes, amis depuis longtemps, et Pansy nous voulons juste nous donner l'opportunité de peut-être tomber passionnément amoureux de quelqu'un d'autre. Car si Pansy pourrait être la mère des mes héritiers, ma compagne, ma moitié, elle ne pourra jamais être... : il n'y a point de passion entre nous. Cela ne veut pas dire que nous ne pourrions pas avoir des enfants ensemble ! Puis il y a des potions pour ça. Vous comprenez ? Donc nous ne souhaitons ne pas nous marier là, une fois nos ASPICS en poche. Toutefois, si nous n'y trouvions point notre bonheur, si cette quête devait demeurer un mirage ou vaine, à la fin, nous pourrions toujours fonder une famille ensemble.

Je ne vous fuis pas, Père, Mère, je crains juste que... que vous me fassiez changer d'avis que cela ne fasse qu'attiser des foyers d'incompréhension entre nous. Et je ne supporterai pas de vous quitter fâché. Parfois il vaut mieux taire, en attendant que tout s'arrange de soi-même ! Toute vérité n'est pas forcément bonne à dire, Père, surtout si le moment n'est pas opportun. N'est-ce point ce que vous m'aviez vous-même enseigné ?
Et le moment ne me semble pas opportun, pourtant je viendrai malgré tout passer vous voir, juste vous voir. Nous aurons toute la vie, nous, pour m'entendre vous expliquer "discuter" de mes choix, de mes opportunités, de mon passé comme de mon futur ! Laissez-moi d'abord en discuter avec moi-même, en mon âme et conscience, cela m'est déjà assez difficile !


Votre fils.
pur_depuis_1090: Quidditchpur_depuis_1090 on le 07 juillet 2006 10:39 (UTC)
Ils ne peuvent pas se débrouiller tous seuls tes Serpentard ?
Je comprends que tu veuilles te rendre utile, mais parler de "responsabilités", je trouve ça un peu fort. Tu n'es pas responsable d'eux, Draco. Tu n'as pas assez de toi à t'occuper ?
Cela flatte ton ego qu'ils dépendent de toi ? C'est ça, n'est-ce pas ?

De la concertation ? Je suppose que j'en suis exclu ? Ne t’inquiète pas, je comprends, tu as besoin d’indépendance dans tes choix concernant ton avenir car celui-ci t’appartient. Je suis moi-même passé par-là. Ceci étant, si tu ne veux pas de mes conseils, peut-être accepterais-tu au moins mon aide.
Tu n'es pas le seul à vouloir te rendre utile.

Nous ne nous méprenons pas, nous ne faisons qu'interpréter de la seule façon qui soit tes propos, et je ne suis pas sûr que tu es mal expliqué la situation, je crois juste que tu ne t’es pas vraiment rendu compte de ce que celle-ci signifiait, ou du moins, que tu ne l’as pas admis.

Tu te berces d'illusions. Cela fait trop longtemps que Pansy est ton amie pour y changer quoi que ce soit à présent ou dans le futur, même dans dix ou vingt ans. Ses sentiments ne changeront plus. Amitié et amour ne sont pas des sentiments qui vont de paire. L'amitié évolue rarement vers l'amour, plus que rarement, quasiment jamais. Les seules fois où cela arrive, c'est quand l'amitié n'en était pas vraiment une, qu'elle était mâtinée de tension sexuelle désir... ou parce que les amants se sont connus très jeunes, à l'heure où l'amour n'existe pas en dehors de l'amour filial. Qu'est-ce que je regrette cette période ! Je sais que c’est votre cas avec Pansy, mais alors l’amour doit naître à l’adolescence, et là ce n’est plus votre cas.
Si ta "promise" va d'amant en amant, c'est sans doute qu'elle a déjà compris ce que tu refuses d’admettre : tu ne seras jamais l'homme de sa vie. Et du coup elle le cherche.
Ceci étant, il n'y aucune honte à n'être qu'un ami. C'est juste totalement différent.

Le sentiment amoureux ne naît pas forcément en un jour, quelquefois il se tisse savamment. Ce qui est sûr c'est qu'il ne peut naître de l'amitié. En tout cas, c'est mon point de vue.
Cela a été le cas avec ta mère, de rencontre en rencontre, nous avons laissé le désir monter l'amour grandir. Nous n'avons jamais été amis, nous avons toujours été amoureux. C’était certes un embryon d’amour au départ, mais ce n’était pas un embryon avorté, nous l’avons laissé grandir.

Quant aux arrangements, ça se change. Tu crois que je me serais gêné pour refuser de me marier avec ta mère si je m’étais aperçu que finalement elle ne me plaisait pas ? Que je n’avais pas envie d’elle ? Qu’elle m’était désagréable ? Pour qu’au final, je fuis le foyer conjugal parce que je ne la supporte pas ?
Tu vas me dire que ce n’est pas le cas pour toi non plus, Pansy ne t’insupporte absolument pas, sauf que… l’amitié qu’on veut forcer à devenir amour peut vite se transformer en haine… et un mariage heureux en enfer.
Draco Malefoy: patronus - protéger les miensmoi_malefoy on le 07 juillet 2006 11:43 (UTC)
*salle d'attente de Ste Mangouste, 4ième étage*
...
...
Je vous sais gré, immensément gré au moins n'êtes-vous plus fâché, Père, de m'avoir fait part de votre interprétation point de vue comme de votre expérience du mariage pitié, Viviane, je ne veux JAMAIS en savoir davantage !... Père lit-il les horribles revues de Padma Patil à moins que ça soit à sa Gryffondor de soeur ?, bien qu'il doive exister d'autres nuances hors du schéma que vous tracez là pour moi sinon comment expliquer que Po.... J'ai 17 ans, Père, pas 13 !!! Je suis ADULTE !
Je n'ai ni honte d'être l'ami de Pansy ni d'admettre de n'être pas guère le "grand amour" de sa vie, même si Pansy me plaît, bien évidemment. Simplement, nous avons conscience que les passions peuvent aussi être éphémères, nous avons la vie devant nous pour y réfléchir. JE nous ne nous enfermerons point dans aucun schéma, et c'est le voeu de Pansy : de ne point s'enfermer dans une idée celle que j'avais de notre mariage.
Nous verrons.

Quant à mes Serpentard, ne le serais-je point que je me sentirais toujours responsable. Et je vous remercie de votre proposition d'aide. Simplement, je ne suis pas sûr que beaucoup veulent de VOTRE aide et moi non plus les arcanes du Ministère sont parfois impénétrables. Le Magenmagot ne doit guère vous tenir en haute estime, à l'heure actuelle, c'est bien pourquoi vous passez directement par-dessus leurs têtes, en parlant aux hauts responsables du cabinet de Scrimgeour, j'imagine.
... Si vous pouvez juste faire en sorte, discrètement - cela va de soi, que ceux dont les procès doivent encore avoir lieu, soient tenus éloignés des Détraqueurs, cela pourrait soulager le coeur lourd de certains de mes Serpentard.
Pour les procès eux-mêmes, je demanderai plutôt... tout à l'heure ?, à McGonagall, surtout que la Gazette parlait d'un Chef des Aurors sur place... or, il n'y avait que les gens de cet Ordre dont m'avait parlé Harry qui auraient dû être là en embuscade AVANT... Blaise se rappelle aussi d'un grand sorcier noir à terre qui... Si je sauv... Puisque je vais, veux, retrouver l'âme de Harry, ces gens-là ne pourront que m'aider en retour ! ne vous en mêlez point, Père, je vous en prie, des gens feront font déjà pression - cela risquerait de causer des interférences.

Votre fils.
pur_depuis_1090: Luciuspur_depuis_1090 on le 07 juillet 2006 13:51 (UTC)
Je ne trace aucun schéma pour toi, tu t'en charges tout seul. Et crois bien que j'en suis contrit car le schéma dans lequel tu t'enfermes ne pourra que t'apporter de la déception. Mais puisque tu me dis que tu ne t'enfermes dans aucun schéma...
C'est toi qui vois, je ne suis pas là pour décider de ta vie. Et tu as le temps de changer d'avis. Tu es jeune.

Il vaut mieux s'adresser au ministre qu'à ses conseillers. Voici la raison première pour laquelle j'ai été voir Scrimgeour directement, puisque, de toute façon, aucune décision ne se prend sans lui actuellement.
Ce qui signifie que d'une manière ou d'une autre, il aurait fallu le convaincre lui et donc qu'aller voir quelqu'un d'autre aurait été une perte de temps.

Il est cependant vrai qu'un certain nombre de personnes au ministère ne me porte guère haut dans leur affectif.
Peu importe, ce ne sont pas des personnes décidantes.
Ceci étant, il va falloir que ce satané Scrimgeour se hâte un peu plus à officialiser ma grâce, il pourrait bien y avoir des élections qui remettraient tout en cause.

Je vais faire mon possible côté détraqueurs, je vais en discuter avec le ministre, lui suggérer qu'il serait plus humain que les détentions provisoires ne se fassent plus à Azkaban. En plus, cela peut être très bien perçu de la communauté sorcière. Il serait bon que je m'arrange pour laisser entendre que je suis à l'origine de cette décision. Ainsi, jusqu'à leur procès, les inculpés ne subiront pas l'influence néfaste de ces créatures. Et s'ils ne veulent pas la subir après, qu'ils se débrouillent pour gagner leur procès !
Je ne me mêlerai de rien d'autre. Je n'en avais de toute façon aucunement l'intention. J'ai bien assez à m'occuper avec ma grâce à faire officialiser, le manoir à faire restaurer et mon fils à faire rentrer.

Ton père
pur_depuis_1090: Luciuspur_depuis_1090 on le 07 juillet 2006 07:12 (UTC)
Narcissa (privé)
Ma tendre, évite de lui dire que nous voulons le voir pour lui parler car je me demande si ce n’est pas cette perspective qui l’effraie.

Et puis, après tout, nous voulons d’abord le voir pour le voir… même si je vais en profiter pour lui tirer les vers du nez et mettre les points sur les "i" les yeux dans les yeux.